Catholique.org
Actualités

Les news

Pastorale universitaire : il est urgent de redécouvrir la personne de Jésus

ROME, Lundi 24 septembre 2007 (ZENIT.org) - Les participants à la rencontre européenne des responsables de la pastorale universitaire, organisée par la Commission catéchèse, école et université du Conseil des conférences épiscopales d’Europe (CCEE), à Zagreb, ont souligné « l’urgence de redécouvrir le mystère de la personne de Jésus comme source de compréhension du mystère de l’homme ».

Les délégués de 29 conférences épiscopales dont, pour la première fois, un délégué de la Conférence épiscopale turque, ont participé à cette rencontre, qui s’est déroulée du 21 au 23 septembre dernier. Le thème de cette rencontre était : les perspectives de la pastorale universitaire en Europe, à la lumière du « processus de Bologne » dont la clôture est fixée en 2010.

Le « processus de Bologne », que divers pays européens se sont engagés à suivre à partir de 1999, vise à mettre en place un « espace européen de l’enseignement supérieur » (EHEA), qui s’intègrera à celui de la recherche.

Le Saint-Siège lui-même a adhéré à ce « processus » à l’occasion du sommet des ministres qui a eu lieu à Berlin en 2003. Depuis, la Congrégation pour l’éducation catholique suit toutes ses étapes avec l’aide d’une commission créée spécifiquement à cet effet, qui accompagne les facultés ecclésiastiques présentes en Europe dans la mise en œuvre des orientations s’y rapportant.

Interrogé par ZENIT sur les résultats de la rencontre de Zagreb, le secrétaire de la Commission universitaire du CCEE, Mgr Lorenzo Leuzzi, a expliqué que « l’Eglise en Europe souhaite offrir des propositions pastorales et culturelles qui soient en mesure d’entretenir ce dialogue entre foi et raison qui, au fil des siècles, a rendu possible non seulement la naissance de l’université, ex corde Ecclesiae, mais qui a joué un rôle décisif pour le développement de la culture européenne ».

Mgr Leuzzi a précisé que les responsables nationaux réunis à Zagreb ont suivi les lignes directrices indiquées par Benoît XVI lors de son audience, le 23 juin 2003, aux participants à la rencontre européenne des professeurs universitaires, et celles que le secrétaire d’Etat, le cardinal Tarcisio Bertone, a indiquées dans son homélie prononcée durant la célébration eucharistique qui a précédé cette audience.

« Ces indications, a souligné le secrétaire de la commission du CCEE, sont une exhortation à assumer avec courage les défis du renouvellement de l’institution universitaire et à promouvoir des propositions adéquates pour construire en Europe un nouvel humanisme ».

Mr Leuzzi a précisé que des groupes de travail, divisés par zones géographiques, « est apparue l’urgence de redécouvrir le mystère de la personne de Jésus comme source de compréhension du mystère de l’homme (GS 22) et une ouverture vers de nouveaux espaces et horizons de rationalité comme le suggère le magistère de Benoît XVI ».

Par ailleurs, « la pastorale universitaire est invitée à s’insérer davantage dans la vie ordinaire de l’Eglise locale, en offrant une contribution irremplaçable pour animer chrétiennement le tissu social dans lequel la communauté chrétienne puisse vivre ».

De cette manière, a poursuivi Mgr Leuzzi, « la pastorale universitaire trouve sa vraie vocation pastorale, vue non plus comme une simple assistance spirituelle des universitaires, mais comme une véritable expérience ecclésiale axée sur la mission et l’animation culturelle ».

Pour réaliser ces objectifs, la rencontre a permis de dégager trois parcours : « le premier, a-t-il affirmé, concerne la formation des aumôniers universitaires ».

Après avoir passé en revue les expériences déjà en œuvre, la Commission ouvrira la voie, en collaboration avec la Congrégation pour l’éducation catholique, à des rencontres avec les recteurs des séminaires et avec les responsables de la formation permanente du clergé, de manière à ce que ceux qui se préparent au ministère sacerdotal soient sensibilisés à la pastorale universitaire ».

Le deuxième parcours met l’accent sur les jeunes universitaires. Une rencontre européenne des étudiants universitaires est ainsi prévue du 27 juillet au 2 août 2009, à Rome, sur le thème : « Témoins de l’Evangile dans l’université ».

Le temps de préparation s’ouvrira le 1er mars 2008, à l’occasion de la VI journée européenne des universitaires, et se poursuivra par des rencontres nationales organisées par les conférences épiscopales. Cette rencontre réunira les représentants des jeunes universitaires de toutes les nations européennes.

Autre initiative prévue : une rencontre européenne des professeurs universitaires, en 2010, préparée lors de rencontres nationales. Les réflexions tourneront autour des quatre grands thèmes liés au nouvel humanisme : la personne humaine, la cité de l’homme, la vision des sciences, la créativité et la mémoire.

Pour favoriser la participation des étudiants et des professeurs, Mgr Leuzzi a garanti que la Commission du CCEE organiserait des initiatives de coordination au niveau européen, qui impliqueront toutes les réalités ecclésiales engagées dans la pastorale universitaire.

Avant la clôture de la rencontre de Zagreb, illustrée par le président de la commission, Mgr Marek Jedraszewski, les responsables nationaux de la pastorale universitaire ont adressé un télégramme de remerciement au pape pour ses paroles d’encouragement et sa bénédiction paternelle.

Leur prochaine rencontre aura lieu à Bucarest, du 26 au 28 septembre 2008.

Retour à l'accueil

Le saviez-vous ? Catholique.org est sur Facebook et maintenant sur Google+. Rejoignez-nous !

Classique | Contact | Soutenez-nous | Informations légales