Catholique.org
Vie de Saints (3 novembre)

Saint Martin de Porres

Religieux du Tiers Ordre de St-Dominique (+ 1639)

Ce Saint naquit à Lima, dans l’Amérique méridionale. Son père, Don Juan de Porrès, était un conquérant espagnol, et sa mère, Anna Velasquez, une esclave noire devenue libre. Comme Martin ressemblait beaucoup à sa mère par sa couleur, son père l’abandonna à son sort. Sa pureté de moeurs, sa modestie, son humilité et sa charité pour les pauvres furent les vertus caractéristiques de son enfance et de toute sa vie.

A quinze ans, Martin de Porrès entra dans le Tiers-Ordre de St-Dominique. Il déploya son dévouement dans l’office d’infirmier dont il fut chargé.

Dieu Se plut à honorer l’éminente charité de Son serviteur en le gratifiant de faveurs extraordinaires.
Tout comme le Saint Padre Pio, Saint Martin de Porrès connaissait les secrets des coeurs, prédisait l’avenir, dévoilait les ruses des démons et repoussait leurs assauts avec autorité. Pendant une épidémie qui sévit au couvent du Rosaire, on garda toutes les portes closes. Les malades furent ébahis de constater la présence subite du Saint près de leur lit. On a vu et entendu saint Martin de Porrès en Europe, en Chine, en Algérie, au Japon, alors qu’il n’a jamais quitté l’Amérique.
Quoiqu’il n’eût point fait d’études religieuses, l’humble infirmier résolvait les plus graves questions de la théologie avec tant de sûreté que les hommes les plus doctes proclamaient avec émerveillement que sa science ne pouvait lui venir que du ciel.

Le pape Grégoire XVI rangea Martin de Porrès au nombre des bienheureux, le 19 mars 1836 ; Jean XXIII lui décerna les honneurs de la canonisation.

Le saviez-vous ? Catholique.org est sur Facebook et maintenant sur Google+. Rejoignez-nous !

Classique | Contact | Soutenez-nous | Informations légales